Les bonnes résolutions Santé de début d’année !

Le passage à une nouvelle année est signe de renouveau, de nouveau départ. Il incite certains d’entre vous à prendre de « bonnes résolutions » souvent elles tournent autour de la santé et du bien-être! Après avoir bien réveillonné, mangé, fêté … place à la légèreté , à la reprise de notre santé en main!

Plein de bonnes intentions les premières semaines de Janvier, il est pourtant parfois bien difficile de respecter les résolutions du premier de l’An … les vieilles habitudes ont la « peau dure »! Nous aimerions tous nous améliorer et adopter un mode de vie plus sain mais pour s’y tenir mieux vaut respecter quelques petits principes :  Connaissez-vous la méthode S.M.A.R.T ?

  • S comme spécifique: Vos résolutions doivent être claires et bien définies. Plus l’objectif sera spécifique et pus il sera facile à mesurer, contrôler, évaluer et donc à atteindre. Exemple non spécifique: je vais me remettre au sport cela reste vague —> Je veux pouvoir courir 10 km  ou je veux être capable de terminer un marathon /  je veux retrouver ma ligne –> je souhaite perdre 4 kilos ou je souhaite juste rentrer dans mon jeans préféré d’avant la naissance de mes enfants …
  • M comme Mesurable: Rome ne s’est pas fait en 1 jour, il est important de pouvoir vous situer par rapport à l’atteinte de votre objectif. Vous devez donc définir un critère de mesure unique pour le quantifier ou le qualifier.  Celui-ci pourra vous servir comme indicateur d’avancement. Exemple: un temps à ne pas dépasser pour parcourir 10km, une position visée dans une compétition, un nombre de kilos …
  • A comme Atteignable, Acceptable: Votre résolution doit être réaliste tout en restant un challenge motivant. Assurez-vous de disposer du temps nécessaire et des moyens matériels et pratiques pour réaliser votre objectif.
  • R comme Réaliste: Ne visez pas la lune, soyez réaliste sinon vous allez vite vous décourager au risque de tout abandonner.
  • T comme Temporellement défini : Si vous ne vous donnez pas de date précise pour atteindre votre objectif, vous risquez de repousser les échéances pour toutes sortes d’excuses : fatigue, activité plus urgente, etc. A la longue, il ‘est pas exclu que vous vous détourniez de votre objectif, voire l’abandonner par découragement.

Au palmarès des résolutions pour l’année 2018* : 38% des français souhaitaient perdre du poids, dans la même lignée 35% se remettre au sport, 29% plus positiver, 28% avoir une alimentation plus saine, 21% faire plus attention à son corps, 20% prendre soin de sa santé, 19% être moins stressé et 15% arrêter de fumer.

Enfin, mieux vaut choisir 1 seule résolution et s’y tenir que de les multiplier et finalement être déçu … allez-y par étape, c’est plus encourageant et gratifiant. Ces résolutions doivent venir de vous et VOUS faire plaisir et non pour satisfaire votre conjoint ou parce que l’on vous a fait quelques réflexions. Vous devez être motivé à 200% dès le départ, faire les choses pour vous faire plaisir et non pour plaire aux autres. Une autre astuce mettez sur papier vos bonnes résolutions même s’il y en a qu’une seule, vous pouvez faire également une liste des avantages à respecter vos objectifs et inversement des inconvénients si vous ne les suivez pas! A regarder en cas de baisses de motivations 😉 Faites vous un planning dans votre agenda ou adoptez l’agenda my365.fr ou bullet … il en existe beaucoup qui sont tous accès sur l’organisation et le développement personnel. Engager vous devant un membre de votre famille ou quelqu’un qui vous motivera sur votre parcours!

Quelques idées de résolutions pour adopter un mode de vie plus sain à personnaliser en fonction de votre mode de vie :

  • Réduire sa consommation de viande (si vous en consommez fréquemment bien sûr!). La viande rouge en particulier apporte des acides aminés essentiels mais elle est pro inflammatoire et acidifie l’organisme. Pensez aux protéines végétales: association légumineuse/céréales, tofu lacto-fermenté de temps en temps et selon vos antécédents, champignons, algues, oléagineux, graines germées…
  • Prendre un petit déjeuner salé et riche en protéines: le matin notre taux de cortisol est naturellement plus important or un petit déjeuner sucré va augmenter son taux ; le cortisol fait partie d’un ensemble d’hormones corticostéroïdes sécrétées pendant le stress par la glande corticosurrénale. La sécrétion de cortisol déclenche divers processus générateurs d’énergie qui ont pour but de fournir au cerveau un apport en énergie suffisant pour faire face au stress (combattre ou fuir, nous avons besoin d’énergie). Le cycle de sécrétion du cortisol atteint un pic naturel le matin pour nous sortir du lit puis « normalement », il diminue lentement au cours de la journée, ce qui explique le fameux coup de pompe de fin d’après-midi.Le cortisol possède une action hyperglycémiante, c’est à dire qu’il élève le taux de sucre dans le sang. Une augmentation chronique du taux de cortisol peut être liée à des fonctions immunitaires diminuées, de l’obésité, de l’hypertension, de l’insomnie et des maladies cardiaques. De plus, un taux de cortisol élevé peut causer des dysfonctionnements dans les performances cérébrales, des angoisses, de la dépression, des changements d’humeur, des pertes de mémoire, des troubles de la concentration et toutes sortes de troubles psychiques. On comprend qu’il est alors important de bien gérer son stress et de veiller à ne pas manger d’aliments trop sucrés et raffinés.
  • Réduire sa consommation de sucres et d’aliments à indice glycémique élevé
  • Veiller à avoir un sommeil récupérateur, l’hiver est une saison propice au repos, elle est rattaché aux reins centre de notre énergie vitale. Vous pouvez mettre une bouillotte dans le bas du dos, les reins aime la chaleur ; faire des bains de pieds au sel de mer ou sel d’Epson et vous couchez tôt! (pour les jeunes parents des petites siestes pour les nuit plus mouvementées 😉 )
  • Supprimer vos addictions ou vos dépendances que cela soit le tabac, le sucre, le café, les jeux de hasards, le téléphone portable … Si nous sommes tous plus ou moins addicts à une substance ou une habitude, nous n’en sommes cependant pas forcément dépendants. On parle de dépendance lorsque l’on ne peut plus maîtriser son addiction et que cela entraîne des conséquences néfastes. Surtout sortez-vous de la culpabilité, notre organisme a horreur des changements et physiologiquement nous allons toujours rechercher le plaisir. Il s’agit d’apprendre à votre corps et votre mental à trouver une nouvelle source de satisfaction saine. Ne restez pas seul et n’hésitez pas à demander de l’aide, un suivi naturopathique avec quelques réglages alimentaires, de la phytothérapie, des élixirs floraux … pourront vous aider à trouver des solutions et méthodes adaptées à vos besoins propres.
  • Lâcher prise et faire confiance en la Vie ! Cela sera m’a résolution principale pour cette année, et vous quelles seront les vôtres ?

Au plaisir et encore belle année,

 

Marjorie

 

 

 

 

 

 

 

 

*Source Toluna Newpharma

Si vous avez aimé cet article :
Facebook
Facebook
Follow by Email

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués (*) sont obligatoires