STOP à la détox …

 

Décembre est marqué par les fêtes de fins d’années, le repas plus que copieux, les réveillons, les fêtes de famille …  Aussi pour commencer l’année nous avons tous envie de plus de légèreté, aussi janvier est le mois de la détox : pas une émission de radio, de télévision, pas un journal n’y échappe ! Régime, cure de citron, plantes drainantes … la détox est devenue tendance depuis déjà quelques années. Marathon culinaires en fin d’année et excès en tout genre…retrouvez la ligne et adopter un mode de vie plus sain font partie de vos bonnes résolutions ? Parfait mais janvier n’est absolument pas le moment pour drainer votre organisme. STOP ! Vous allez tout droit à la catastrophe et à l’épuisement.

En naturopathie nous conseillons bien souvent des cures et la cure de détoxification est essentielle pour que votre organisme fonctionne correctement. Elle permet d’éliminer les déchets et toxines dû à une mauvaise alimentation, un manque d’exercices, à la pollution, à des émonctoires surchargés … mais le mois de janvier et la saison hivernale en règle générale ne sont vraiment pas appropriés pour entamer ce type de cure.

Cette tendance n’est vraiment pas en adéquation avec notre rythme et notre biologie … l’hiver est la saison du repos et de la récupération. Cette saison est associée à l’énergie du rein, cet organe stocke notre réserve d’énergie, pour pouvoir la déployer durant le printemps et l’été où notre activité devrait être plus importante, où les journées sont plus longues et l’énergie propice au travail et aux activités de plein air. Si nous devions respecter notre biorythme nos grandes vacances ne seraient pas en juillet/aout mais en janvier. En hiver, il est important de prendre du temps pour se reposer et pour emmagasiner un maximum d’énergie. Une détox demande énormément de ressources et d’énergie, elle a pour but d’activer nos organes émonctoires pour pouvoir drainer un maximum de déchets… c’est extrêmement fatiguant ! Les vacances de fin d’année sont loin d’être reposante : horaires décalées, voyages pour rejoindre la famille, cadeaux de dernières minutes, année pro à boucler, enfants à canaliser…  ces jours fériés laissent des traces. 1 français sur 2 voit ses fêtes comme un marathon épuisant. Vous vous voyez faire une cure détox juste après un marathon ? Non sérieusement il est temps d’arrêter le massacre… pour ne pas être complètement épuiser et tomber malade pensez déjà à vous recharger, reminéraliser et prenez du temps pour vous revitaliser ! En cas de toxémie vraiment trop importante on peut éventuellement légèrement drainer mais tout en douceur et en adaptant les plantes et conseils au profil de chacun et selon la saison hivernale. Votre réserves d’énergie n’est pas inépuisables … un mode de vie sain, une bonne respiration, une alimentation régénératrice et vivante, du repos voilà un bon programme pour démarrer et surtout pour garder une bonne vitalité pour toute l’année.

Afin de bien passer l’hiver et pour être en forme pour le grand ménage de printemps à venir, si vous gériez cette saison hivernale de manière plus optimale ?

  • Prenez soin de vos reins : sortez bien couvert, pensez à mettre une bouillotte chaude dans le bas du dos, prenez un bon bain au sel d’Epson ou encore un bain de pieds.

 

  • Alléger votre système digestif : Selon comment vous avez passé ses fêtes pensez à mettre votre système digestif au repos en faisant un jeûne intermittent (ne pas manger pendant 16h, il suffit de supprimer votre souper) ou une monodiète par semaine (un soir consommer uniquement un seul aliment une soupe de potiron ou des pommes cuites ou encore du sarrasin ou du riz selon votre tempérament et vos dépenses énergétique. Manger chaud, buvez chaud, consommer des épices cannelle, gingembre, curcuma mais aussi châtaignes, potimarron, céréales, légumineuses … des aliments doux pour bien passer l’hiver. Supprimer les aliments qui fragilisent votre immunité : produits à indice glycémique élevé, graisses trans et saturés, chocolat, alcool, produits fumés, café, plats industriels, fast food… Ses conseils restent globaux et sont toujours à personnaliser en fonction du bilan de vitalité établit par votre naturopathe.
  • Des aliments à haute densité nutritionnelles : cuisson basse température, des crudités un peu en milieu de repas, des jus de légumes tiédi, des amandes et céréales pré-germés, des aliments lacto-fermentés, des petits poissons gras, les épices et aromates …
  • Dîner léger et tôt (pas plus de 20h) pour que votre organisme puisse effectuer correctement son travail de « détox » naturelle durant la nuit.
  • Coucher vous tôt, en hiver nous avons encore plus besoin de repos et d’un sommeil réparateur.
  • Prendre un bon multivitamines, de la vitamine D et fait une cure de magnésium
  • Prendre l’air, s’oxygéner et profiter du moindre rayon de soleil

  • En cas de stress, de fatigue importante, pensez aux plantes adaptogènes : rhodiole, bacopa, l’ashawaghanda, astragale, éleuthérocoque …ces plantes aident à s’adapter aux différents rythme des saisons, à réduire le stress, elles donnent plus d’énergie, soutiennent le système immunitaire, développent et soutiennent vos performances physiques et intellectuelles, booste le moral ! Les plantes adaptogènes donnent un véritable coup de fouet à votre organisme ! Le risque est surtout en cas de stress chronique d’épuiser votre organisme sans vous en rendre compte et de faire un burn-out. Prenez soin de n’avoir pas de carences en vitamines, minéraux … en particulier en magnésium et faites le point avec votre naturopathe.

Bel hiver et à bientôt,

 

Marjorie

 

Si vous avez aimé cet article :
Facebook
Facebook
Follow by Email

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués (*) sont obligatoires