Un Sirop 100% naturel et efficace pour lutter contre la toux

En cette saison hivernale, où nous nous retrouvons souvent plus confinés à l’intérieur, où les organismes sont parfois fatigués, les systèmes immunitaires bien sollicités … les rhumes et maux gorge font leurs entrée !

Pour vous en libérez au plus vite, je vous propose quelques petites astuces dont la préparation de sirops maison.

La toux est un réflexe d’élimination naturelle face à une infection bactérienne ou virale mais qui peut être causée aussi par l’irritation de la muqueuse de la gorge, due à la pollution, à l’écoulement rétronasal, au reflux gastrique, à un air trop sec ou encore le mucus bloquant la gorge et les bronches … Elle peut devenir chronique et perturber le sommeil. Elle est aggravée par le froid et le stress.

En cas d’infection les ganglions lymphatiques du cou signalent que le corps active ses systèmes d’élimination et de drainage pour repousser les virus ou bactéries ou bien encore la surcharge de toxine … le système lymphatique est tout simplement dépassé ce qui entraîne cette adénopathie ganglionnaire très significative.

Pour éviter la prise d’antibiotique et pour ne pas fragiliser votre flore intestinale et votre système immunitaire, il faut intervenir tôt !

  • Dès les premiers symptômes et écoulements nasals lavez-vous régulièrement (2 à 3 fois par jour) le nez  avec l’aide d’une lota (remplissez votre lota ou rhinicorn d’eau tiède et y ajouter une cuillerée de sel marin ; mettez votre tête au-dessus de levier et faire couler l’eau dans chaque narine en tournant la tête de chaque côté, bien se moucher entre chaque narines; à faire de préférence 1h avant de sortir à l’extérieur)

Misez sur le radis noir riche en souffre pour soulager les voies respiratoires (la congestion des sinus correspond à celle de la vésicule biliaire)

Prenez de la vitamine C naturelle

HE d’Eucalyptus radié 1 gouttes dans 1 càc d’huile végétale de votre choix et massez vous la gorge et la chaîne ganglionnaire qui se trouve derrières les oreilles.

Prendre alium cepa  9CH 3 granules 3 fois/ J en dehors des repas

 

  • Pour la toux sèche, appliquer sur le thorax un mélange HE de cyprès 1 goutte (attention sauf en cas de pathologie hormonaux dépendantes) + HE de thym à linalol 1 goutte dans 1càc d’huile végétale d’olive ou tournesol.

Prendre des tisanes de bouillon blanc, plantain, réglisse ou encore thym.

Faire un sirop à partir d’une infusion de plante (Bouillon blanc, plantain et mauve 20g de chaque pour 200ml) ; laisser reposer 4 à 5h puis filtrer en récupérant un maximum d’eau résiduelle des plantes; ajouter 250g de miel de thym ou autres et faire chauffer à feu doux ; verser dans un flacon stérilisé et étiqueter avec la date et la composition. Se conserve 4 à 6 semaines au réfrigérateur. Prendre 1càc 3 à 6 fois /J. Pour les enfants remplacer le bouillon blanc par du thym.

Sucer des pastilles à la propolis ou prendre 1 à 2 gouttes d’extrait propolis dans un peu d’eau ou de miel.

 

  • Pour la toux grasse, faites une inhalation aux huiles essentielles de ravintsata 5 gouttes + myrte rouge 5 gouttes  + eucalyptus globulus 3 gouttes (réserver adulte et enfant plus 12 ans). Vous pouvez également diffuser des HE dans diffuseur à nébullisation 10ml au total (5ml d’E.globulus + 5ml de myrte rouge). Pour les enfants de moins de 7 ans  diffuser uniquement dans un diffuseur humidificateur HE ravinstsara + bois de hô 5 gouttes de chaque.

Tisane et décoction de  marrube blanc, thym …

Cataplasme à la farine de moutarde et de lin (réserver à l’adulte) c’est un excellent décongestionnant respiratoire et fluidifiant bronchique. Vous trouvez facilement chez un bon herboriste ces farines, 1/3 de farine de moutarde + 2/3 de farine de lin avec un peu d’eau chaude, bien mélanger, mettre cette pâte dans une compresse dépliée et appliquer sur la poitrine ou le dos et recouvrer d’une serviette. Laisser agir 5 à 10 minutes. La peau peut rougir avec une sensation de chaleur mais cela ne doit pas brûler. Deux ou trois cataplasmes pendant deux ou trois jours viennent à bout des toux les plus rebelles.

Sirop contre la toux grasse avec une décoction de marrube blanc puis y faire infuser du thym ; procéder de la même manière que pour fabriquer le sirop contre la toux sèche.

Si vous pouvez faites des séances de sauna ou encore faire des gargarismes à l’eau salée.

L’équilibre alimentaire est l’un des maîtres-mots de la solidité du système immunitaire. De manière générale, à table supprimer les produits laitiers, les sucreries, les fritures, céréales en excès et produits raffinés et faites la part belle aux légumes et fruits de saison. Buvez au moins 1,5 litre voir plus d’eau plus tôt sous forme de tisane ou bouillons de légumes et reposez-vous.

Enfin sachez que chaque saison prépare la suivant … aussi pour l’hiver prochain pensez à votre immunité et à votre flore intestinale dès l’automne !

Bien sûr en cas de toux persistante, de fièvre importante, de mucosités verdâtres, d’essoufflement consulter rapidement un médecin.

A bientôt,

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article :
Facebook
Facebook
Follow by Email

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués (*) sont obligatoires