LES BONNES HABITUDES ET LES BONS ALIMENTS POUR UNE RENTRÉE AU TOP !

Les vacances d’été sont déjà passées …  et voilà septembre et sa rentrée: changements de rythme, nouvelle classe, moins de temps, plus de stress … Bref un chamboulement brutal pour toute la famille !

Nous avons vu dernièrement des petites astuces pour recaler son sommeil progressivement après les vacances.

Voyons maintenant comment équilibrer vos assiettes et vos repas pour que toute la famille soit au top de sa forme.

 

1. Bien démarrer la journée : le petit-déjeuner

 

Faim ou pas faim ?

Prendre le temps pour prendre un bon petit-déjeuner et se retrouver en famille.

Après le jeûne de la nuit, votre organisme a besoin de temps pour se remettre en route et ce temps est différent pour tous … Ne vous forcez pas à manger si vous n’avez pas faim mais préparez-vous une collation saine, voir même un petit-déjeuner facile à emporter (fruits, oléagineux, smoothie vert, barre céréalières maison, tartines, galette de sarrasin, œuf mollet …) pour tenir jusqu’à midi et éviter les fringales dans la journée. Par contre, évitez de prendre ce repas sur le pouce et accordez-vous une vrai pause pour prendre le temps de manger en conscience et bien mâcher. La digestion commence dans la bouche ; votre estomac, vos intestins et votre ligne s’en porteront toujours mieux !

Si vous n’avez pas faim, il peut-être intéressant d’alléger votre repas du soir et de faire une petite détox.

Pour les enfants, respecter leur rythme et laisser leur le temps de se réveiller, de se préparer … certains ont faim dès le réveil alors que d’autre sont plus lent le matin. Revoir l’heure du lever et au besoin adapter son petit-déjeuner pour que votre enfant puisse l’importer et le prendre au moment de la récré.

Le petit-déjeuner idéal ?

 

 

De préférence il se compose de protéines et de bonnes graisses et au besoin surtout pour les enfants et les personnes très actives de céréales complètes.

Variez votre petit-déjeuner, faites-en LE repas de la journée, c’est le meilleure moyen pour bien démarrer.

Les protéines vont vous permettre d’être rapidement actif sans perte de forme dans les heures qui suivent ; contrairement au café et aux produits sucrés qui vous boostent rapidement mais dont l’effet retombe assez rapidement ! Pour les accros à la caféine, garder le café du matin mais diminuer progressivement les autres dans la journée pour arriver progressivement à 1 ou 2 café par jour maximum.

 

 

2. Consommer des fruits et légumes en bonne proportion et de saison

 

Les fruits et légumes vous apporte des fibres, de l’eau, des antioxydants, des vitamines, des minéraux …et ils alcalinisent votre terrain. Or un terrain acide favorise le stress, l’anxiété, la fatigue chronique …bref rien de bon pour être performant et en forme.

En les consommant de saisons, vous vous assurez le plein de nutriments et le plaisir des papilles. Prenez le temps de faire votre marché ou/et passer par des coopératives, des AMAP et ventes directes à la ferme. Ces structures se développent de plus en plus dans toutes les régions. Manger local, c’est moins d’impact environnemental, c’est encourager l’économie de votre secteur et c’est l’assurance de produits frais. Bon là, je ne vous apprends rien car les français sont de plus en plus nombreux à se diriger vers ces filière.

 

 

 3. Boire au moins 1.5L d’une eau peu minéralisée

En été, on s’hydrate plus facilement …ne perdez pas cette bonne habitude ! Gardez un thermos d’eau toujours avec vous. L’eau permet de drainer vos reins et l’ensemble de votre organisme.

Constitué à 60% – 70% d’eau, notre organisme a besoin d’un perpétuel renouvellement d’eau pour fonctionner de manière optimal.

Lorsque nous sentons notre salive plus visqueuse et épaisse ainsi qu’ un assèchement des muqueuses de la bouche, du nez et de la gorge nous sommes déjà déshydratés à 2%. Nous perdons alors 10% de nos capacités mentales et physiques!

 

4. Évitez les plats préparés et les aliments raffinés

 

Consommer des aliments bruts, c’est le meilleur moyen de savoir ce que vous consommer réellement. Cela vous permet d’éviter les additifs, colorants, épaississants, graisses trans …. qui surcharge votre organisme. Ces plats vous faut peut-être gagner du temps mais ils vous font perdre des années et surtout la santé !

Congeler vos restes, cuisiner en plus grandes quantités et moins souvent pour mettre sous-vide ou congeler. Brocoli, carottes, concombre, courgette …Beaucoup de légumes ne demande au final que très peu de préparation et de cuisson. Le poisson, la viande blanche, les œufs, les petits poissons gras en bocaux … sont rapidement cuisinés.

Enfin, prendre le temps des menus à la semaine, vous ferra gagner du temps en cuisine et en course. 2 ou 3 menus par saison, vous permettront de faire un roulement par la suite …

 

 

Les aliments raffinés sont pauvres en nutriments et aux aussi acidifie l’organisme : remplacer petit à petits par des aliments complet ou semi-complet selon votre tolérance digestive.

 

 

5. Moins de sucres

 

Ne faites pas la chasse aux graisses mais plutôt aux sucres sur toutes ses formes. Notre consommation en l’espace de quelques années à énormément augmenter. En un siècle notre consommation de sucre est passée de 5 kilos par an à trente kilos !

L’OMS recommande une consommation de 25 à 50g de sucre par jour.

Pour avoir une idée, 2 bananes = 50g, 1 grande verre (45cl) de jus d’orange sans sucre ajouté = 50g, une compote industriel = 10g, 1 càc de pâte à tartiner = 10g, 1 pizza fromage = 25g de sucre …

De manière générale:

  • Le desserts n’est pas obligatoire à la fin de chaque repas. Prenez une petite chicoré et/ou un carreau de chocolat noir 85% en fin de repas puis progressivement « rien » ! Le goût amer inhibe l’envie de sucre.

  • Supprimer les sucres raffinés et remplacer par des sucres complet aux valeurs nutritionnels plus intéressantes. Faites vos gâteaux vous même afin de maîtriser les quantités de sucre (même complet cela reste du sucre).

  • Consommer des protéines de qualités au déjeuner (le tryptophane qu’elles contiennent sert à la production de sérotonine ; or un déficit de ce neurotransmetteur va jouer sur votre humeur et peut conduire à des fringales et pulsions alimentaires. ( En cas de pulsion sucré, faites vous accompagné afin de trouver l’origine (=émotionnel, fatigue chronique, carences …)).

  • Consommer des boissons sucrés (sodas, jus de fruits …) exceptionnellement, pour une occasion particulière.

Si tous les enfants (et même encore les adultes), on une attirance innée pour le sucre, les bonnes habitudes se prennent tôt …

Soyez particulièrement vigilants concernant le petits-déjeuners et le goûters qui peuvent vite cumuler à eux seuls énormément de sucres cachés.

 

 

6. Quoi mangez ? Les super-aliments pour plus de vitalité

 

Ces aliments sont des « bombes » à nutriments, vitamines, antioxydants ; profitez de la rentrée pour les introduire dans vos menus et vos assiettes.

  •  Les graines germées

  •  Le pollen frais (excellent pour les enfants en pleine croissance, les sportifs, en cure de revitalisation …)

  •  L’ortie sauvage : en quiche, soupe (et oui dans quelques mois retour aux soupes ),sécher à saupoudrer sur vos tartines et plats, en pesto …

  • Les algues sous forme de tartare, dans votre houmous, votre gomasio…

  •  Les petits fruits rouges

  • Le curcuma, la cannelle… et toutes les épices

  • Les herbes aromatiques et bien encore …

Cet article regroupe pas mal de sujet, je vous invite à me laisser des commentaires pour approfondir certains thèmes, suivre mon blog et mon actualités pour plus de détails . Vous trouverez également sur les réseaux sociaux des idées et recettes de cuisine (goûter, petit-déjeuner…).  Si vous rencontrez des difficultés (fatigue chronique, stress, digestion difficiles, baisse de forme …) ou souhaiter être accompagner dans vos changements (envie d’améliorer votre hygiène de vie et celle de votre famille, de changer les goûters des enfants …) n’hésitez pas à me contacter pour un accompagnement personnalisé.

Belle rentrée et à bientôt,

 

 

 

 

 

 

Si vous avez aimé cet article :
Facebook
Facebook
Follow by Email

Commenter cet article

Votre adresse mail ne sera pas publiée. Les champs marqués (*) sont obligatoires